La charte

Charte de l’Habitat groupé des dix maisons

Projet né de l’envie de création d’une oasis au sens large, d’un lieu de ressourcement naturel, accueillant pour ses
habitants et ses visiteurs. Un lieu exemplaire, incitant à un éveil des consciences. Un lieu de résilience et de reliance.

Une charte comme :

Accord de fonctionnement se rapportant à l’essentiel. Fondement d’un projet, le protégeant et
garantissant à chacun un cadre connu et respecté de tous.

Les valeurs qui la sous-tendent:

Une vie simple, naturelle et de qualité: sobriété heureuse, éco-consommation, recherche d’une
autonomie alimentaire et énergétique.

Une vie privilégiant l’être plutôt que l’avoir : esprit de coopération, de solidarité entre les
habitants et avec les divers acteurs, équilibre entre intimité et convivialité, implication dans
le projet collectif, respect de soi et des autres dans leurs différences, ouverture à l’extérieur
de l’HG (porteurs de projet & village).

Une vie respectueuse de l’environnement : éco-construction, gestion de l’eau (récupération de
l’eau de pluie, actions pensées et menées dans le but d’avoir le moins d’impact sur le cycle de
l’eau, toilettes sèches), réduction des ondes électro-magnétiques, gestion des déchets
(compost, pellets à partir des déchets de scierie, litière pour les toilettes sèches à partir des
déchets de jardins), collectivisation et rentabilité énergétiques (buanderie, énergie éolienne),
mobilité douce.

Une vie harmonieuse : importance de l’esthétique d’ensemble à l’instar des principes globalisants.
Une communication efficace et consensuelle (sociocratie versus démocratie), une remise en
question de soi, une écoute de qualité, une gestion des conflits saine et respectueuse.
Une nouvelle façon de vivre : être visionnaire, poser des actes en réponse aux crises
socioéconomiques et environnementales actuelles, en repensant une manière de vivre avec
soi, les autres et la nature. Être un lieu d’émulsion d’idées inspirant pour l’extérieur.

Les principes de bases :

La dimension sociale :

Principe d’interaction, d’ouverture (aux voisins, aux porteurs de projets, au village), de solidarité
humaine (tenir compte des réalités vécues par les membres du groupe en se montrant concerné par
leur vécu), d’entraide (rendre l’organisation de la vie quotidienne de chaque entité plus facile) et de
complémentarité.

La gestion collective :

Prendre part active à la construction du projet : des idées à leur concrétisation. S’investir en temps
dans la vie du lieu et son développement ; dans son entretien.

-> Principe de coresponsabilité : tant pour les projets développés que pour la gestion globale de
l’habitat. Vivre et faire vivre le lieu.

Accepter de se former à la communication efficace et à la gestion des conflits. La communication
constructive est centrale. S’en remettre au consentement, autant que cela se puisse, pour toutes les
questions relatives à la gestion de l’habitat groupé.
Mettre en place des outils de communication tels que la sociocratie afin de favoriser les émulsions
d’idées, l’écoute de tous et de tous les points de vue, de pouvoir se découvrir dans des rôles
différents (ex: chapeaux de bono…).

Générer des rencontres et découvertes à travers le partage d’expériences des acteurs et visiteurs du
lieu.

L’habitat et le lieu :

Outre les espaces de vie privatifs, il y a les espaces communs dont chacun est porteur de leur
création et investi de les entretenir, de les gérer et surtout de les faire vivre .
Ex types : se renseigner, se former, s’instruire à la permaculture, en éco-constructions ou tout
autres domaine nécessaire à la mise en pratique de nos idées, envies, aspirations, …

Création d’un lieu d’harmonie, de cohérence tant du point de vue de l’ensemble du bâti, de son
rendu dans le paysage que du site naturel, de son design, de son aménagement et de son entretien.

Investissement financier et en temps pour l’aménagement, la rénovation et l’embellissement.

Fréquence de nos réunions : réunion HG 1x/mois et weekend HG 1x/mois (en vue de se
réserver/préserver des temps de travaux/réflexions/formations collectifs)
Ex types d’investissement financier : rénovation du commun, arbres, haies, verger, clôtures, potager,
serre, etc.

Ex types d’investissement en temps : réflexions sur les possibles subsides pour la concrétisation de
ces projets, organisation de tables d’hôtes auprès de nos amis, des voisin, etc.
Favoriser un espace de développement pour la faune et la flore.

La qualité de vie :

Adopter et promouvoir des modes de consommation responsables pour participer activement à la
sauvegarde de notre planète. Esprit de gratitude au lieu de servitude envers notre terre
nourricière.